Aer 
Art Nouveau - Art Déco - École de Nancy

NANCY 1900 - ARTS - ANTIQUITÉS   

Fabien Toussaint

SCULPTURES

« Étoile du matin » par Auguste Ledru (1860-1902)

« Étoile du matin » par Auguste Ledru (1860-1902)
Né en 1860 à Paris - Mort le 5 novembre 1902 à Paris. Élève de Dumont, d'Auguste Jean, Bonnassieux, Thomas et Boisseau, Auguste Ledru reçoit à l'École des Beaux-Arts de Paris une éducation de statuaire, mais l'influence de son père, ornemaniste de grand talent, le conduit à opter pour la décoration. Il débute au Salon des Artistes Français en 1883, obtient une mention honorable en 1892 et une médaille de bronze lors de l'Exposition Universelle de 1900. Si Paris demeure son port d'attache, il réalise son rêve : s'installer à la campagne. Il acquiert une maison à Auvers-sur-Oise où se sont établis bon nombre d'artistes de son époque, tels Vincent Van Gogh, Cézanne, Corot, Pissarro, entre autres. La fille d'Auguste Ledru, Augustine, épouse René Lalique et deviendra la mère de Suzanne et Marc Lalique. Auguste Ledru crée toutes sortes d'objets d'art ou d'usage courant, remarquables de finesse et d'équilibre. Il adapte, dans un premier temps, les formes humaines, mais sa passion de la nature l'incite bien vite à copier les formes animales et végétales. S'il utilise couramment le bronze ou le plâtre, l'étain reste l'un de ses matériaux de prédilection. Il confie à plusieurs éditeurs le soin de fondre ses oeuvres qui font les beaux jours des Salons parisiens. Le catalogue Susse propose près de quarante sujets, certains édités en deux ou trois tailles en bronze doré, en étain, voire en argent. Avec Joseph Cheret et Raoul Larche, Auguste Ledru est l'un des premiers artistes de l'Art Nouveau à vénérer la forme féminine, avec un net penchant pour le nu. La plupart de ses objets en étain s'ornent de corps nus. Auguste Ledru montre une très grande maîtrise et une grande sensualité dans la représentation de la femme et doit être considéré comme un très grand sculpteur. | | Plat en étain. Signé « Ledru ». Fondeur Susse Frères Paris. Dimensions : 24,5 cm x 33,5 cm | | Sources : - ETAINS 1900 DE PHILIPPE DAHHAN (répertorié et photographié) - E. BENEZIT DICTIONNAIRE DES PEINTRES SCULPTEURS
Publié le 3 avril 2019 Diaporama

Publier un commentaire

Oups !

Oops, you forgot something.

Oups !

Les mots que vous avez saisis ne correspondent pas au texte affiché. Veuillez réessayer.

0 commentaires